Brassens et la Jeanne

Brassens et la Jeanne

“La Jeanne”, celle de la chanson…. Elle était la muse, l’amante, l’ange gardien d’un jeune artiste qui deviendra Brassens.
C’est dans l’atelier de la couturière que le chanteur a composé une grande partie de son oeuvre.
Cette histoire d’amour est à découvrir dans un documentaire inédit.
L’auteur du film, Delphine Deloget a retrouvé des images, des lettres, des témoignages sur cette étrange relation et sur la passion qui est née entre ces deux personnages.
C’est la première fois qu’est racontée cette histoire intime.
“Elle est un peu folle”, c’est ce qui revenait souvent à la bouche de Georges Brassens lorsqu’il évoquait Jeanne.
Sûrement parce que cette “folie douce” le fascinait et lui a permis de devenir l’artiste qu’on connaît.

(Visited 6 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Vous pourriez être intéressé par :

Espace Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *